Home » Histoires » Village Sang & Plomb

Village Sang & Plomb

Mon nom est Lost Obli, je suis l’un des reporters de la S&P TV (moi-même je ne savais ce que ça voulait dire), en Angleterre, fan de monstres en tous genres, je décide de prouver à tout le monde, que les vampires ou encore des loups-garous existent. Un jour mon patron m’a dit soit de déguerpir, soit de lui donner un article potable (c’est-à-dire un vrai article, avec toutes les informations dedans). Alors je me suis mis en quête d’autres continents, pays. Mais cela a été vain, rien, aucune piste, ni de rumeur quand un jour… Mon voyage m’avait ramené au fin fond de la Transylvaine.

La Transylvaine, pays où étaient nées les premières légendes sur les monstres, entre autres la légende du Comte Dracula, le plus puissant vampire.

Sang & Plomb, le village

Sang & Plomb, le village

Après mettre égaré je vois une sorte de village avec un panneau disant « Bienvenu à Sang & Plomb ». Drôle de nom pour un village, je me demandais qui a bien pus mettre ce nom aussi ridicule… Mais bon, je continue mon chemin et je vois une vieille dame près d’une forêt lugubre, je me rapproche d’elle pour lui parler :

– « Bien le bonjour, ma petite dame, je me suis, comment dire, perdu en suivant un drôle de chemin et… »
– « Mélange, mélange jusqu’à que se soit près… »
– « Euh comment ? Pouvez-vous répéter je n’ai pas bien compris ? »
– « Mélange, mélange jusqu’à que se soit près… »

Je me demande ce qui se passe, je décide de me rapprocher, je pose ma main sur son épaule quand soudain :
– « Ne pose pas la main sur moi misérable humain ! »

Il y a eu une sorte d’explosion et je me suis retrouvé au sol. Après avoir repris connaissance je me rend compte que la vieille femme avait disparu, une multitude de questions était dorénavant présente dans ma tête. Qui est cette personne ? qu’est qu’elle faisait ? Et surtout où suis-je ?
Je me remets en position, et je me mets en route (décidé de savoir ce qui s’est passé) au village.

Je remarque sur le panneau un peu de sang sur le côté de la pancarte, c’est de mieux en mieux me suis-je dis.
Après avoir traversé cette pancarte, l’atmosphère devenait de plus en plus lourde, j’entends même des hurlements de loup, je me précipite donc vers le village en espérant trouver des réponses à mes questions.
Une fois atteint le village, je cours pour trouver du monde, mais personne n’était là. Les rues étaient sombres, étroites et sentaient la mort à plein nez. Je vois une taverne, je décide donc d’y aller quand soudain juste à côté je vois deux personnes en train de se battre.
Je me rapproche un peu pour voir ça et j’ai vu l’imaginable : deux hommes avec des crocs acérés et des griffes d’un mètre de long !
Devant un tel spectacle, je me dépêche de rentrer dans cette taverne en espérant que ces monstres ne m’ont pas vus.
Une fois dans la taverne je vais vers le barman, je lui demande :
– « Bonsoir, je voudrais une chambre pour la nuit s’il vous plaît. »
– « Bien sûr ça sera 3000 plombs. »
– « Quoi 3000 plombs, (ce doit être la monnaie locale de ce village), et combien en euros ? »
– « Monsieur je ne vois pas de quoi vous voulez parler, si vous n’avez pas de quoi payer vous pouvez partir. »

Je ne comprends rien du tout mais soudain je me rappelle de quelque chose quand cette vieille femme a disparu elle a laissé derrière elle un sac. Je le tends au monsieur, qui ouvrit le sac et m’a dit ensuite :
– « Très bien monsieur vous pouvez y aller, c’est en haut à droite. »

Je remercie le barman et je monte en direction de ma chambre, et espère que tout cela n’a été qu’un cauchemar.
Mais mon calvaire n’était pas encore finis dehors, à travers ma fenêtre, je vois une multitude de créatures, des loups-garous, des vampires, des sorcières, des zombies et des fantômes, et aussi très peu, mais quand bien même terrifiant des momies, je n’en croyais pas mes yeux je me dépêche de prendre mon appareil photo quand un vampire est apparu devant moi, il se jette sur moi, j’avais très peur, quand j’ouvris les yeux, j’étais couché sur mon canapé, que veux dire tout cela, ce n’était qu’un rêve ou bien la réalité.
Après ce grand moment de réflexion je m’effondre sur mon lit en espérant oublier tout ça.

Article by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *